Journée design & product thinking

Arthur Reboul
Arthur Reboul
CEO, Cofondateur

Suivez-nous
Partager
Logo Facebook
Logo Twitter
Logo LinkedIn

Le travail préalable

Avant de se lancer dans cette journée, l'équipe tech (Arthur et Thomas), a effectué un travail conséquent pour choisir la durée de l'exercice et ses différentes étapes.

Cela consistait à :

  • L'analyse des échanges avec nos utilisateurs : rassembler les retours de nos utilisateurs pour pouvoir identifier leurs besoins, les points forts et faibles de notre produit.
  • L'analyse des concurrents : pour faire un état des lieux du marché et pouvoir plus facilement trouver comment nous en différencier

Il fallait aussi déterminer la durée de l'exercice que l'on proposait à l'équipe. Le format d'une journée permettait d'avoir des idées à grande valeur ajoutée dans un temps limité et actionnables rapidement.

Pour choisir les exercices à faire le long de cette journée, ils se sont inspirés de méthodes de travail adoptées par des entreprises comme Ideo, Google Ventures dont nous nous sommes inspirés pour le design sprint, InVision (qui ont interviewé 90 designers dans les plus grandes entreprises d'aujourd'hui), Intercom, que l'on utilise en interne et qui est une référence pour nous aussi par leurs contenus.

Etape 1 : Identifier le problème 🤔

L'objectif de cet exercice était de faire apparaître clairement le fil rouge qui allait alimenter toute la réflexion et les exercices de la journée et nous permettre de facilement nous aligner autour d'un objectif clair.

Nous cherchions donc le problème que notre solution allait être amené à résoudre. Nous avons demandé à chaque membre de l'équipe de formuler le problème à sa façon en une phrase courte et claire. Cela permettait à la fois d'avoir un point de vue différent selon les individus et leurs personnalités, mais aussi par verticale métier. Ainsi nous avons pu avoir la vision de nos utilisateurs actuels grâce à l'équipe service client, les besoins des prospects grâce à l'équipe commerciale et des enjeux techniques grâce à l'équipe technique.

Nous avons ensuite résumé tous ensemble en une phrase courte et claire le problème auquel on voulait trouver une solution : “Our marketplace should contain only discounted products, be easily manageable for CSE admins. Users should access a curated set of offers and be able to shop with ease”

Etape 2 : Love & break up letter 📝

Une fois le problème identifié nous avons voulu identifier les attentes de nos utilisateurs. Pour cela, nous avons rédigé des lettres d'amour et de séparation (love & break up letters) à notre produit. Cet exercice vient du livre Universal methods of design de Bella Martin. Son objectif est d'identifier les points forts et les points faibles d'un produit idyllique.

L'exercice consistait donc à écrire deux lettres : une d'amour et une de rupture au produit. Ce format a permis d'injecter une dose d'émotionnel dans notre réflexion et de nous mettre à la place de l'utilisateur final grâce à l'empathie envers les utilisateurs que provoque cet exercice. Nous avons une relation avec notre produit comme avec quelqu'un.

Nous avons écrit ces lettres par deux, en mélangeant les équipes, car la diversité des profils et des fonctions nourrissait notre réflexion. Nous nous sommes ensuite réunis pour les lire à tour de rôle et échanger à leur propos. Cela nous a permis de nous mettre d'accord sur les directions à prendre lors de la construction de notre produit.

Etape 3 : Crazy Eight ⌚️

Nous nous sommes ensuite dans la phase d'idéation. Nous avons adopté la méthode "Crazy 8" qui vient de spécialistes de l'expérience utilisateur de Google Ventures. Son objectif est de mener chaque membre de l'équipe à proposer des idées de manière rapide et spontanée.

Nous avions chacun huit minutes pour écrire huit idées de changements à faire, de choses à améliorer, à supprimer, ou de fonctionnalités à implémenter dans notre solution. Le format court poussait à la spontanéité et a permis aux participants d'oublier la peur d'avoir une "mauvaise idée".

Nous avions donc huit idées par personne, et les avons présentées à tour de rôle, en les rassemblant au fur et à mesure par type. On s'est ensuite assuré que les idées étaient alignées avec les résultats des exercices précédents.

Etape 4 : Hiérarchisation des idées

Il fallait ensuite rassembler toutes nos idées pour savoir lesquelles nous allions adopter ou non, et les prioriser. Nous les avons d'abord regroupées par types : celles qui concernaient l'expérience utilisateur, les liens entre membres de comité et salariés, le catalogue d'offre, les offres elle-mêmes, le suivi du taux de consommation et de satisfaction quant aux avantages proposés...

Une fois que nous avons défini plusieurs grands thèmes, il a fallu choisir celles que nous gardions.

L'équipe Leeto (Voici l'équipe en plein exercice !)

Etape 5 : Construire des parcours utilisateurs

Pour pouvoir avoir une idée concrète de ce que donnerait l'ajout de ces six idées dans notre solution, nous avons décidé de construire les parcours utilisateurs correspondants en adoptant la méthode Jobs to be Done d'Intercom pour construire des job stories comme ci-dessous.

Intercom Job Stories

Contrairement à la méthode des personaes qui s'appuie sur l'individu et ses motivations, la méthode Jobs to be done axe son analyse sur l'aspect fonctionnel du besoin de l'utilisateur. Au lieu de prendre en considération leur âge, sexe, métier, intérêts, nous avons donc une idée précise du contexte, de la motivation de l'utilisateur et du résultat attendu.

Pour chaque idée retenue, nous avons défini les Jobs stories correspondants. Cela nous a donné la matière nécessaire pour construire les parcours utilisateurs. Nous nous sommes mis par équipe de deux pour le faire, et avons analysé les parcours utilisateurs à la fin de l'exercice.

Il ne nous restait qu'à décider de la fonctionnalité que l'on allait implémenter dans notre solution. On a voté pour l'idée qui nous paraissait le plus se rapprocher des missions du comité et ce que veulent accomplir ses membres, qui était la plus différenciante de nos concurrents et qui nous paraissait être la plus adaptée.

Conclusion

A la fin de cette journée, nous avons identifié plusieurs solutions innovantes pour répondre aux problématiques de nos utilisateurs. Cela nous a permis de présenter des prototypes à nos utilisateurs existants pour vérifier la pertinence de la direction que nous avons prise.

Par ailleurs, les différentes étapes de cette journée ont permis aux membres de l'équipe de travailler ensemble, d'aligner tout le monde autour d'un objectif clair et de nous confronter aux besoins les plus profonds de nos utilisateurs.

Ressources :

Et vous, quelles méthodes de travail avez-vous mises en place au sein de votre entreprise ? N'hésitez pas à essayer l'exercice et nous dire ce que vous en avez pensé !

Suivez les actualités de Leeto sur Linkedin !

Choisissez le meilleur pour tous les salariés.

Leeto simplifie la vie des comités d'entreprise et des salariés. Laissez votre e-mail pour être recontacté.


Du même auteur
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités.
Accepter
Enregistrer